A.S.B.L. "ACTION SENEGAL" - www.actionsenegal.be
Accueil du site > 06.Les nouvelles du Sénégal. > AVRIL 2012 : Thienel-Sakhobé ( Sahel ) menacé par une crise alimentaire - (...)

AVRIL 2012 : Thienel-Sakhobé ( Sahel ) menacé par une crise alimentaire - Action exceptionnelle à Guet N’dar ( St Louis ) - Soutien au centre d’accueil des enfants faux talibés à Sor-Pikine ( 1ére partie )

lundi 30 avril 2012, par Marie-Pierre Decocq - Néné Camara

Nicole et notre équipe " avril 2012 " Ci-dessus : Notre équipe d’ avril 2012

LES NEWS DU SENEGAL : INTRODUCTION

C’est dans l’euphorie des résultats au 2è tour que nous sommes arrivées au Sénégal, notre groupe de 7 femmes ! Après la victoire de Macky Sall, le Sénégal s’est réveillé plein d’espoir et fier de ses dirigeants dont 3 personnalités connues de la présidente A.S. dans le cadre du combat contre le fléau des enfants faux talibés :

- Maître Alioune Badara Cissé : Ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur

- Cheikh Bamba Dieye : Ministre de l’Aménagement du territoire et des collectivités locales.

- Youssou N\’dour : Ministre de la culture et du tourisme.

JPEG - 30.3 ko
2008 - réunion avec ABC et Bamba Dieye à Lille
JPEG - 26.7 ko
En route chez ABC pour les félicitations dans la voiture de Macky
JPEG - 38.7 ko
Avec le chauffeur de ABC : Dam

ABC envoie Dam me chercher. Dam m’a déjà conduite chez de nombreuses personnalités ( Ministres - président de l’Assemblée Nationale ) à Dakar et ailleurs pour notre combat !

MOT DE ALIOUNE BADARA CISSE ( ABC ) - Livre " enfants faux talibés, enfants esclaves "

Sur fond d’énergie débordante dort un coeur en or ! Ses racines sont belges et son coeur africain. Néné Camara a fait le pari de prendre à bras le corps le problème très sensible des enfants talibés. Ce mot, bien de chez nous au Sénégal, signifie dans la langue wolof, le disciple, l’élève, l’apprenti. Cela veut dire que l’être humain en âge d’apprendre est confié à un maître, un sage, un guide aux seules fins de le préparer à une vie personnelle, spirituelle et professionnelle satisfaisante. Hélas, lorsqu’il s’agit de ces jeunes enfants livrés à tout bas âge à un “maître” sans scrupule qui s’en sert pour mendier dans les rues des villes et lui apporter le minimum qui leur est quotidiennement fixé sous peine de représailles, sans prendre le temps de leur enseigner quoi que ce soit, et bien, la pire forme de travail des enfants y trouve son siège. Devenue transfrontalière, cette pratique expose, au nom de l’ “ Islam”, des jeunes enfants déguenillés à la délinquance, aux maladies de toute sorte et même à la prostitution. Le haro doit être tiré. Néné Camara fait sonner le tocsin et nous interpelle, tous, parents, décideurs, hommes politiques, véritables guides religieux, société civile etc… “Cela suffit !”, répète son cri de coeur meurtri. Schoelcher a banni l’esclavage, ne le rétablissons pas ! Nos enfants sont nos trésors.

Maître Alioune Badara Cissé.

****************************************************************************************************************

1ère ETAPE : GUET N’DAR  : village de pêcheurs qui compte 26 000 habitants sur quelques centaines de m² !!! Contrairement à ce que peuvent raconter certains guides, Guet N’dar est un quartier où règne l’une des plus grandes densités de population au monde et une pauvreté évidente. On peut observer dans ce quartier l’école primaire Cheikh Toure qui redonne espoir à toute la population pour la réussite de leurs enfants par un autre biais que la pêche.

Ci-dessus : photos prises dans le dispensaire de Guet Ndar en juillet et octobre 2011

Ci-dessous : photos prises en avril 2012 après les travaux financés par action Sénégal

A L’ARRIVEE A GUET N’DAR : *********************

> Visite du dispensaire : découverte des travaux financés par Action Sénégal et du matériel médical

> les notables, chefs de quartier, responsables, les habitants, les infirmiers du dispensaire, la TV 2sTV, la SONO, le DJ …. TOUS ETAIENT LA POUR FÊTER L’AIDE APPORTEE PAR ACTION SENEGAL !

Discours , Interviews, Musique sénégalaise, Danses … DES REMERCIEMENTS INCROYABLES POUR ACTION SENEGAL !

JPEG - 38.3 ko
Arona, président du dispensaire de Guet N’dar

JPEG - 33.9 ko
Aby, infirmière qui aimerait recevoir une formation sur les échographies

JPEG - 51.1 ko
La dame de Fer du dispensaire de Guet N’dar qui veille au respect du matériel

Après les travaux de plomberie en novembre 2011, l’achat d’un stock de médicaments :

* Achat d\’un important matériel médical à MEDITECH AFRICA ( Dakar )

* Travaux : nouvelles châssis, nouvelles portes, porte de garage pour l’ambulance

* Cabine – boutique pour les paiements des consultations et pharmacie

* Rénovation des lits, porte-baxters, armoires – peinture – matelas + Achats de médicaments, fil de suture

*******************************************************\r

JPEG - 35.3 ko
2sTV en reportage au dispensaire de Guet N’dar

Si vous désirez visionner un extrait du reportage de cette fête de remerciements, cliquez sur : Jt français du soir - Action Sénégal fait un don de matériel ... - Youtube

► 2:06► 2:06 www.youtube.com/watch ?v=R52P... de vous en mode public pour ce contenu Annuler\r\n6 avr. 2012 - 2 min - Ajouté par 2stvsenegal français du soir Action Sénégal fait un don de matériel médical à la région de St Louis. 2stvsenegal. Subscribe ...

********************************************************

Travail d’une équipe d\’Action Sénégal au dispensaire de Guet N’dar pendant 2 semaines

Deux membres de l’équipe : Viviane ( Aby ) et Anne ( Kadhessa ) sont restées au dispensaire de Guet N’dar pour y travailler pendant que la deuxième partie de l’équipe ( Rasta - Awa - Coumba et Néné ) s’est rendue dans le Sahel à Thienel-Sakhobé/Sintiu.

Penda est restée sur St Louis pour les devis de quelques travaux à effectuer ( + courses ) au centre de Sor Pikine et s’est occupée de deux familles parrainées

Travail au dispensaire de Guet N’adar avec Aby et Kadhessa : quand on connaît les conditions de travail, le manque de personnel qualifié et le manque cruel de matériel , l’investissement de Aby et Kadhessa a été exceptionnel : accouchements / premiers soins etc ... Les échanges ont été positifs .

L’accueil était assuré par Arona, président du dispensaire de Guet N’dar : Merci à Arona et au personnel du dispensaire pour l’accueil .

**************************************************************************************************************** 2ème ETAPE : THIENEL-SAKHOBE ( SAHEL ) : LA CONSTERNATION , LA DESOLATION, LA TRISTESSE dans le domaine de l’agriculture

JPEG - 41.9 ko
Terre sèche et craquelée pour les 42 ha de champs

Après des années heureuses au niveau de l’évolution de l’agriculture à Thienel - Sakhobé ( possibilité de cultiver 42 hectares de riz/mil/maïs + plantations de bananiers ) depuis l’achat des deux motopompes par Action Sénégal , ce fut le questionnement et l’angoisse lors des échanges téléphoniques avec la population locale en début 2012 et puis, la consternation et la tristesse à notre arrivée sur les lieux ! Plus une seule goutte d’eau dans la rivière de 50 m de large sur 15 m de profondeur, rivière qui est un bras du Guelonga, affluent du fleuve Sénégal. Un spectacle de désolation : une terre craquelée de 42 ha incapable de produire des cultures sans irrigation !

JPEG - 36.4 ko
Dans le lit du cours d’eau...
JPEG - 64.6 ko
Lit du cours d’eau à sec
JPEG - 45.6 ko
Chenal creusé dans le fond du lit du cours d’eau : pas d’eau !

La population de Thienel-Sakhobé et des villages voisins n’a plus connu un tel désastre depuis 30 ans environ. En discutant avec les villageois, j’apprends qu’ils ont dû vendre du bétail pour pouvoir acheter de la nourriture pour le restant du troupeau. Ils ont perdu un troupeau de 120 chèvres aussi. Avec l’eau du puits, Ils essaient tant bien que mal de cultiver un petit jardin potager ...

MAIS LA VIE, C’EST L’EAU...L’EAU, C’EST LA VIE... que ce soit pour l’être humain, pour l’animal ou pour les plantes.

JPEG - 19.4 ko
Le bras du Guelonga qui permet l’irrigation des 42 hectares de terres pour la culture
JPEG - 25.8 ko
le cours d’eau en temps normal

Par téléphone, avant notre départ, c’est l’impatience, l’attente d’un tuyau de 100 m .... ( qu’est ce que c’est pour nous un tuyau de 100 m ? RIEN ... )

Sachant que la pluviomètrie est déjà très faible, voire nulle certaines années, que cette pluviométrie va encore diminuer de 50 % dans les années à venir selon les statistiques, il faut donc penser à un projet sur la maîtrise de l’eau ; par exemple par la construction éventuelle d’un barrage qui permettrait une retenue d’eau uniquement en période de grande sécheresse. Mais il y a peut-être d’autres solutions...

Pour les résoudre, je suis en contact avec le recteur de l’université de St Louis >>> des étudiants et des ingénieurs vont étudier prochainement le problème et une membre Action Sénégal ( Coumba ) présente à Thienel en avril 2012 et consciente du désastre, va soumettre le projet de construction d’un barrage à un club rotary dans les Ardennes....Inch Allah .. pourront - ils nous soutenir dans ce projet ?

Le Sénégal est incontestablement dans une insécurité alimentaire au gré d’une sécheresse dans la région du Sahel : près d’un million de personnes sont touchées par la crise alimentaire.

La communauté de Thienel a déjà épuisé leurs réserves alimentaires, une réponse urgente est donc nécessaire pour préserver la vie de cette population touchée et pour sécuriser leurs moyens de subsistance avant que la crise n’atteigne une situation d’urgence.

QUAND ON PENSE QUE PENDANT QUE DES POPULATIONS CREVENT DE FAIM, LES GENS SE PLAIGNENT ICI ET LA BELGIQUE SE PREPARE A PAYER 4 MILLIONS D ’ EUROS POUR LE RETRAIT DU CONTINGENT BELGE EN AFGHANISTAN ......

*******************************************************\r

Pour ces personnes, Action Sénégal fait un appel à don, un soutien financier pour l’aide alimentaire de cette population > Achat de sacs de riz

Numéro de compte Action Sénégal : IBAN BE39 0014 5319 7719

En communication : SOS RIZ POUR THIENEL

Don déductible à partir de 40 €

La somme récoltée permettra d’acheter des sacs de riz pour mai et juin 2012. Merci d\’avance.

***************************************************

NOTRE SEJOUR A THIENEL-SAKHOBE - ACTIONS Après un accueil extraordinaire , cocasse, marrant, touchant, je me rends compte que les jeunes se jettent sur le plat de nourriture que notre équipe n’avait pas terminé…j’ai eu l’impression que ces jeunes avaient très faim… j’ai continué à observer … Beaucoup d’émotions lorsque j’ai annoncé qu’Action Sénégal offrait un tuyau de 100 m pour arroser les quelques légumes et là , c’était l’euphorie , la joie immense de toute la population qui nous entourait avec des applaudissements interminables ... c’est le moment le plus émouvant de mon arrivée à Thienel … cette joie exprimée lors de la remise du tuyau d’arrosage ( je me disais : Mais quelle histoire pour un tuyau d’arrosage ! ) ET PUIS LE LENDEMAIN ... La désolation, la tristesse totale, j’ai dû retenir mes larmes lorsque j’ai compris que le village n’avait presque plus rien à manger dans leurs réserves … et aucune possibilité de cultiver … Nous nous sommes rendus avec Abou Tikel et Diaw au fleuve … le lit de la rivière est complètement SEC avec une surface craquelée, des palourdes mortes ( mollusques d’eau douce )

Il a donc fallu repenser autrement au niveau de la distribution de l’enveloppe pour répartir l’argent autrement et consacrer une partie pour l’achat de sacs de riz pour le village ( Pour un mois ). Je savais que Diaw distribuait ce riz la semaine dernière, j’ai appelé pour avoir des nouvelles >> ce fut l’émeute, Diaw a distribué le riz très difficilement parce qu’ils ont tous TRES FAIM !

A Thienel-Sakhobé, il y a 40 concessions. Action Sénégal a offert 400 kg de riz … Ils ont donc 10 kg par concession. Abou Sy, le chef du village a réuni toute la population pour essayer de gérer au mieux les sacs achetés par Action Sénégal et ainsi tenir avec 10 kg de riz pour un mois par concession ( je ne sais vraiment pas comment ils vont faire ! autant dire qu’ils ne mangeront pas tous les jours à leur faim ) Pour remonter le moral des villageois , j’ai proposé que Diaw achète du sap sap ( poudre issue des feuilles de moringua ) > une cuillère par personne par jour ) pour ne pas perdre leurs forces . J’ai demandé à Diaw s’il pouvait faire crédit chez Djibi ( commerçant de la ville la plus proche ) en s’approvisionnant de sacs de riz jusqu’à l’arrivée de l’eau et que l’ASBL paierait après qu’il nous ait donné l’évaluation de la quantité de riz qu’ils ont besoin en mai et juin , peut-être juillet … Etant donné qu’il pleut déjà en juin au Mali, nous espérons que l’eau reviendra fin juin . De plus, depuis 7 ans, les américains ne donnent plus du tout de riz dans le Sénégal sahélien… Voilà la situation actuelle de Thienel en agriculture … triste …

ACTIONS THIENEL

**************

* Achat de médicaments

* Achat de matériel de peinture pour le dispensaire et tuyau d\’arrosage de 100 * Achat de vivres pour le village

* Achat de > Porte / fenêtres de la 4è classe / onduleur/ batterie / indicateur de charge pour l\’école.

* Achat de gasoil pour les deux motopompes et engrais pour le relancement des cultures dès l’arrivée de l’eau .

A L’ ECOLE :

********** * Nous avons suivi des cours intéressants au niveau de la pédagogie du drill et du conditionnement pour l’apprentissage. Les enfants sont adorables, motivés , c’est beau !

* Les ipens de la 4è classe sont enfin arrivés de Dakar ! Après négociation par téléphone de Belgique, on s’est rendu à Sintiu pour l’achat des portes et fenêtres de la classe. Tout est OK . La classe sera terminée complètement pour juin 2012

AU DISPENSAIRE :

************** * Pendant que Dr Coumba ( Marie-pierre ) s’est occupée des villageois ( consultations – premiers soins ) et de l’ordre des médicaments, Diaw, Racine et des jeunes du village ont commencé à peindre les latrines du dispensaire, la salle d’accouchement … Diaw a demandé aux jeunes de s’investir pour montrer leur motivation * Avec Awa et Rasta > jeux, chansons avec les enfants

REUNION

******** ****************************************************************************************************************

3ème ETAPE : CENTRE D’ACCUEIL DE SOR PIKINE - projet avec les enfants faux talibés

* ETAT DES LIEUX DU BATIMENT D’ACTION SENEGAL , centre d’accueil et de réinsertion pour les enfants faux talibés.

* Vérification du matériel photovoltaïque – état des lieux du bâtiment appartenant à Action Sénégal ( murs – fosse septique – matériel - électricité – ampoules – matériel pour la salle de soins - petits travaux de maçonnerie et menuiserie … )

* JOURNEE BAINS ET SOINS DES ENFANTS FAUX TALIBES > le jeudi avec toute l’équipe D’Action Sénégal + Cheikh, Alassane et Raïssa

* JOURNEE GOÛTERS POUR LES ENFANTS FAUX TALIBES > très émouvant, trop émouvant, très dur..... Beaucoup d’enfants n’ont pas pu avoir leur morceau de pain. * MATINEE DU SAMEDI > VISITE DES DAARAS

* ACHATS POUR LE CENTRE - COMMANDE DE TRAVAUX * LA NOUVELLE EQUIPE : Ibra et Oumar ont appelé leur association : La Renaissance.

Oumar et Ibra dirigent une équipe de terrain : Raïssa, Alassane, Cheikh , le chef de l’atelier de menuiserie etc ..Ils sont motivés, désirent faire du bon travail avec leur équipe et ne veulent pas nous décevoir.

********************************************************\

Action Sénégal apporte des fonds pour l’entretien du bâtiment, les goûters des enfants, les soins de santé, les produits et le matériel d’entretien mais pour motiver les jeunes travailleurs bénévoles courageux, il faudrait qu’Action Sénégal octroye aussi des fonds pour les frais de fonctionnement

>>> APPEL A DONS

SUR LE COMPTE DE L’ASBL Action Sénégal : IBAN BE39 0014 5319 7719

En communication : DON pour le fonctionnement du centre d’accueil pour les enfants talibés

Don déductible à partir de 40 €

En fonction de l’évolution positive au niveau du travail de la nouvelle équipe, un contrat d\’occupation sera signé en juillet 2012

********************************************************\ VISITE DE L’ATELIER DE MENUISERIE :

Nous avons visité avec l’équipe d’action sénégal sans prévenir. Les jeunes étaient tous occupés de travailler avec beaucoup de motivation . Ils étaient vraiment heureux de voir qu’on s’intéressait à leur travail.

****************************************************** ******************************************************

4ème ETAPE : M’BORO

* Visite de l’école française et l’école arabe d’ Aminata

* Visite du dispensaire de Coumba

* Apport de matériel scolaire

* Apport de médicaments de premiers soins

**************************************************************************************************************

5ème ETAPE : EXCURSION A GOREE avec les filleuls d’ action Sénégal et la classe de CM1 ( ETIENNE MENDY, directeur de l\’école privée de Yeumbel )

* plage et baignade pour les enfants

* Visite de la maison des esclaves

* Achats par les marraines pour leur filleul(le) : matériel scolaire – bijoux – vêtements

* Danse africaine avec les enfants et discussions avec les enseignants

* Un nouveau parrainage à l’école de Yeumbel : Marie-Pierre Coumba va parrainer pour octobre prochain la petite ??? ( nom ? )

* Achat d’artisanat pour l’ASBL

*******************************************************

ARTICLE " AVRIL 2012 : THIENEL ( SAHEL ) - GUET N’DAR - LE CENTRE DE SOR PIKINE." - LES IMPRESSIONS ET LES SOUVENIRS ...

>>> Voir 2ème PARTIE

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0